Une délégation de l’Institut Danois des Droits de l’Homme (IDDH) a effectué, ce mercredi 21 février 2018, une visite à l’Ecole Nationale de la Garde de Sécurité Pénitentiaire (ENGSP).

La délégation de l’IDDH est composée de madame Annali Kristiansen, Conseillère, monsieur Simen Hoy Dypvik, Gestionnaire, monsieur Evariste Ouedraogo, représentant IDDH au Burkina Faso, madame Tamboura/Dofini Marietou Léa, point focal et monsieur Youra Boukar, Conseiller en Droits humains.
En présence du Président du Conseil d’Administration de l’ENGSP, monsieur Manly Dieudonné Marie Désire, du Secrétaire Général, du Directeur des Études et des Stages, du Directeur de l’Encadrement Technique, du Directeur de l’Administration des Finances, de l’Agent comptable et du Chef de service de la Communication et des Relations publiques,  les responsables de l’IDDH ont décliné l’objet de la visite. Une visite qui s’inscrit dans le cadre d’échanges des termes d’un partenariat entre l’Institut et l’ENGSP. Le Secrétaire général s’est dit réjoui d’une telle démarche et a fait une présentation de l’ENGSP. À travers la présentation, les membres de la délégation ont pu mieux cerner les mécanismes de fonctionnement de l’Ecole.

Pour la conseillère de l’IDDH, Le partenariat vise surtout l’élaboration d’outils pédagogiques qui intègrent l’aspect droits de l’homme. Elle a précisé que l’Institut n’était pas un partenaire financier mais un œil critique prônant l’amélioration des droit de l’homme.

A la fin des échanges, le Président du Conseil d’Administration a traduit toute sa reconnaissance à l’Institut danois des droits de l’homme. Il a invité toute l’équipe de l’ENGSP à œuvrer à ce que ce partenariat soit, dans les jours à venir, une réalité.

.           

Le service de la Communication et des Relations publiques